Date de publication : 2021-11-08

Préambule

L’installation des murs rideaux à résille repose sur un principe d’assemblage de pièces d’aluminium préusinées et assemblées sur le site. 

L’étanchéité d’un système de mur rideau est directement liée à la qualité d’assemblage qui se définit non pas par la visserie et/ou la pose des ancrages, mais plutôt par la pose des scellants qui serviront à définir l’écran pare-pluie et l’écran pare-air.

Cette illustration démontre la position des écrans pare-pluie et pare-air ainsi que la cavité drainée qui est la chambre d’égalisation des pressions d’un système de mur rideau.

La pose des scellants lors de l’assemblage doit faire en sorte que les différentiels de pression entre l’intérieur et l’extérieur n’affecteront pas l’évacuation de l’eau de pluie qui doit en tout temps se faire de façon gravitaire. Les 4 illustrations ci-dessous démontrent la pose des scellants d’assemblage.

Note : L’application d’une trop grande quantité de scellant pourrait créer de l’obstruction au chemin emprunté par l’eau.

L’application des scellants, telle que présentée dans l’illustration 1 , est presque impossible à corriger de façon adéquate après l’installation. Il est ainsi impératif de s’assurer de la qualité de cette étape.

Une mauvaise application des scellants lors de l’installation peut entraîner les problèmes suivants :

 

  • Infiltration d’eau : La faille d’une composante dans le principe d’écran pare-pluie à pression équilibrée aura un effet direct sur l’eau contenue dans le système de mur rideau. Ainsi l’eau pourrait être aspirée vers l’intérieur lorsque le bâtiment subira une pression négative.
  • Infiltration et exfiltration d’air, lesquelles peuvent causer de la condensation, de l’inconfort et des pertes de chaleur.
  • Diminution de l’espérance de vie des unités scellées. L’eau de pluie qui n’est pas évacuée du système de mur rideau peut geler en hiver et induire une pression sur l’intercalaire entre les 2 verres. Une telle pression peut avoir pour conséquence de limiter la pénétration de la lumière naturelle, nuire à la qualité de la vision et réduire la performance énergétique du vitrage.
  • Dégradation des finis adjacents au mur rideau, les mouvements de l’air, la présence d’eau et d’humidité peuvent mener à l’apparition de moisissure.

Ce bulletin technique est basé sur l’état des connaissances disponibles au moment de son élaboration et ne constitue pas un avis ou un conseil technique. Il est fourni uniquement à titre informatif et l’utilisateur assume donc l’entière responsabilité des conséquences pouvant résulter de son utilisation. Il lui appartient de se référer, le cas échéant, à toute ressource appropriée à son projet. L’AVFQ et le CEBQ se dégagent de toute responsabilité à cet égard.